Pré-ados et Ados

En fonction de l'âge, de l'autonomie, des troubles associés, trouvez le séjour le plus adapté

les séjours pour pré-ados et ados, sont classés par couleurs :

- Les séjours verts s'adressent à des adolescents présentant une déficience intellectuelle légère ou moyenne ;
- Les séjours bleus s'adressent à des adolescents présentant une déficience intellectuelle légère ou moyenne associée à des troubles de la personnalité* ;
- Les séjours orange s'adressent à des adolescents de faible autonomie, soit du fait d'une déficience intellectuelle sévère, soit du fait de troubles envahissants du développement*.

 

 

Pas de troubles de la personnalité

Troubles du caractère légers, sans incidence sur la vie du groupe

Troubles occasionnels du comportement nécessitant des rappels aux cadres réguliers

Troubles du comportement nécessitant des cadres permanents*

Très bonne autonomie

Séjours verts

Séjours bleus

Bonne

autonomie

 

Moyenne

autonomie

 

 

Faible

autonomie

Séjours orange

Notez bien : Pour évaluer l'autonomie, vous pouvez utiliser les définitions que nous utilisons pour nos séjours pour adultes (cliquez ici). Il faut toutefois relativiser en fonction de l'age du participant.

Les séjours verts : St Ilan "la colo" (12 - 17 ans) ; Saint-Ilan "séjours à options" (12 - 17 ans) ; Campan (12 - 17 ans) ;

Les séjours bleus : Salies-de-Béarn (12 - 17 ans) ; Ambares (12 - 15 ans) ; Vallée de la Mongie (12 - 17 ans) ; Plérin (12 - 17 ans)

Les séjours orange : St-Denis-du-Pin (12 - 17 ans) ; Brioux-sur-Boutonne (12 - 17 ans)

Pour accéder au tableau récapitulatif de tous nos séjours pour mineurs, cliquez ici.

* Nos séjours ne sont pas forcément adaptés à toutes les personnes présentant une déficience intellectuelle.

Si la personne relève d'un des cas énumérés ci-dessous, nous vous demandons d'envisager une orientation vers un accueil plus spécialisé (type "accueil temporaire").

Nous ne sommes pas en mesure de recevoir une personne dont le comportement n'est pas adapté à la vie en collectivité, soit parce qu'elle risque de mettre les autres en danger (violences potentielles, troubles sexuels...), soit parce qu'elle ne supporte pas le groupe (anxiété...), soit parce qu'elle refuse toute participation et empêche, de par son attitude, la réalisation du projet collectif du séjour, au détriment des autres participants.

Sur les séjours bleus et orange qui peuvent recevoir des adolescents présentant des troubles du comportement, ceux-ci peuvent se traduire par une certaine agressivité verbale, mais cela doit être ponctuel, et non systémique, et l'adolescent doit, dans ces situations, être accessible au raisonnement. La violence physique, comme les menaces,  sur l'encadrement ou toute autre personne, ne sont pas compatibles avec nos capacités de prise en charge et notre projet. Elles peuvent donc donner lieu à un renvoi sans dédommagement.

D'une façon générale, il est nécessaire que les personnes puissent s'inscrirent dans un projet de séjour collectif, sans remettre en cause nos objectifs axés sur la détente et les loisirs.

Les personnes en rupture de prise en charge institutionnelle du fait de leurs comportements ou d'actes commis au sein d'institutions ne trouveront pas une prise en charge adaptée à leurs besoins sur nos séjours.

Pour les personnes qui prennent un traitement, celui-ci ne doit pas avoir été changé ou diminué, dans les 2 mois précédent le séjour. Il ne doit pas être interrompu au cours du séjour (fenêtre thérapeutique).