Déterminer le niveau d'autonomie

Sur les séjours que nous organisons que nous organisons l'été, nous cherchons une relative homogénéité dans le rythme et l'autonomie des personnes auxquels ils s'adressent.

Pour vous aider à situer la personne que vous souhaitez inscrire dans notre classification, voici quelques éléments :



Bonne et très bonne autonomie (BA) : La personne gère spontanément OU correctement la plupart des actes de la vie quotidienne suivants : toilette, habillage, alimentation et communication. Elle n’a pas de problème de propreté (pas de protection). Elle sait occuper ses temps libre en groupe. Elle se déplace à l’extérieur, sans risques mais accompagnée. Elle se repère dans les différents moments de la journée.

Moyenne autonomie (MA) : La personne ne gère NI spontanément NI correctement la plupart des actes de la vie quotidienne suivants : toilette, habillage, alimentation et communication, mais elle en a accomplis la majorité d’elle-même sur incitation et avec un accompagnement. Elle n’a pas de problème de propreté (pas de protection) mais l’animateur peut avoir à lui rappeler d’aller aux toilettes. Elle peut rester en groupe dans les temps informels, sans le support de l’animateur. Elle se déplace à l’extérieur, sans risques mais accompagnée.

Faible autonomie (FA): La personne ne fait pas 1 ou 2 des 4 actes de la vie quotidienne suivants : toilette, habillage, alimentation et communication. Ils sont partiellement accomplis par la personne mais nécessitent l’aide soutenue de l’animateur. Elle peut avoir des problèmes de propreté (protections). Elle peut rester en groupe dans les temps informels, avec le support de l’animateur. Elle se déplace à l’extérieur, sans risques mais accompagnée.

Pour les jeunes enfants, il faut bien entendu relativiser et tenir compte de l'âge.